Comment choisir une micro station d’épuration

Vous avez fait votre choix pour l’assainissement individuel de votre logement et opté pour une micro station d’épuration plutôt qu’une fosse toutes eaux. Maintenant, devant le nombre de modèles, les différentes techniques proposées, vous hésitez laquelle choisir. Nous allons essayer dans ce dossier de vous aider à y voir plus clair.


Demandez un devis gratuit

Quelle technologie adopter ?

Contrairement à la fosse toutes eaux et son filtre à sable ou son champ d’épuration, qui travaille par filtration, la micro station d’épuration fonctionne par « digestion ». Il existe deux familles dans la technologie des micros stations d’épuration. La technique dites « de boues activées » ou de « culture libre » et la technique dites de « culture fixée ». La différence réside dans la manière de faire travailler les bactéries pour la digestion des polluants.

  • Dans la première famille, les bactéries vont être activées par une oxygénation créée par un brassage du milieu liquide de la cuve.
  • Dans la seconde, les bactéries vont être activées par oxygénation mais sur un support tel que, des disques, des tubes ou des sacs de billes spécifiques.

La différence réside dans la variation de charge. En effet, la première technologie est sensible aux variations de débit des effluents. La seconde technologie permettra donc de traiter de plus gros volumes grâce à sa biomasse fixée. Elle sera donc privilégiée pour les logements plus grands ou quand il y a un nombre d’utilisateurs au sein du foyer qui varie (exemple : les enfants absents durant la semaine pour leurs études et de retour le week-end).

Une micro station d’épuration, un système compact
Une micro station d’épuration, un système compact

Quel dimensionnement choisir ?

La taille d’une micro station d’épuration est très importante, car certaines technologies ne supportent pas bien les surcharges ou les sous-charges. Dans le cas d’une fosse toutes eaux, le dimensionnement de la cuve est calculé par rapport au nombre de pièces principales du logement. Dans le cas de l’assainissement avec une micro station, le volume est calculé par rapport au nombre d’utilisateurs qu’on appelle « l’équivalent habitant » (EH) et qui est déterminé selon des normes strictes.
Ainsi, une micro station de 3 EH pourra traiter les rejets d’un logement occupé par trois personnes, alors qu’une micro station de 8 EH aura la capacité de traiter les effluents de huit personnes.
Cette capacité EH utilisée pour le dimensionnement de la micro station ne dépend pas du nombre réel ou prévisionnel d’habitants du logement lors de l’installation du dispositif, mais de la capacité maximum d’accueil de celui-ci.

Pourquoi le volume du décanteur est-il important ?

Le volume du décanteur va impacter directement la fréquence des vidanges. En effet, comme toutes les fosses, la micro station doit être vidangée à période régulière par un professionnel quand la charge de déchets est trop importante. Plus le volume du décanteur est important, plus la fréquence des vidanges sera espacée et donc, le coût d’entretient sera moindre.

Les petits plus qui vont déterminer le choix

  • La consommation électrique : l’oxygénation dans le réacteur, que ce soit par bullage (boues activées) ou par disques (cultures fixées), nécessite une alimentation électrique. Certaines micros stations sont plus gourmandes que d’autres.
  • La capacité de gestion de période d’inactivité (vacances) : certaines micros stations peuvent supporter une inactivité de un à trois mois.
  • Le niveau sonore : suivant la technologie utilisée, les pompes, les compresseurs, les moteurs, seront plus ou moins bruyants. Cela devient important si le dispositif est très près de la maison.
  • Les normes CE : les micros stations doivent être en conformité avec les normes définies par l’arrêté du 7 septembre 2009.

En conclusion

Les micros stations ont un coût d’achat, mais aussi d’entretient suivant la technologie utilisée. Le choix sera donc déterminé par votre type d’utilisation.

Continuez votre lecture sur MicroStationEpuration.org